Âne Normand

Origine / zone d’élevage :

Originaire des cinq départements de la grande Normandie (Calvados, Manche, Orne, Eure et Seine-Maritime) et aussi de deux départements des Pays de la Loire (Mayenne et Sarthe), il était élevé et sélectionné dans ces régions pour ses aptitudes d’auxiliaire agricole.

L’essor de l’industrie laitière, à partir du milieu et jusque dans les années 60 du XXe siècle, a généré son utilisation quasi systématique dans le transport du lait récolté aux champs vers la laiterie de la ferme. L’image d’Epinal de ce porteur chargé de bidons de lait et, quelque fois en prime, de la « triolette », la trayeuse de vaches, n’était pas une légende mais bien le quotidien, deux à trois fois par jour, de cet âne normand.

Reconnaissance : 

La race de l’âne normand a été reconnue en 1997.

Nombre de naissances : 

En 2014 : 31 naissances
En 2013 : 40 naissances
En 2012 : 54 naissances
En 2011 : 68 naissances

Standard :

© ANR âne normand

Leur morphologie, petits mais râblés, forts et durs à la tâche, s’est modelée au fil des années dans ces activités du passé.Les éleveurs recherchent avant tout des animaux bien proportionnés.

Taille : 

De 1,10 m à 1,25 m.

 Robe : 

Elle varie du bai au chocolat et est agrémentée d’une croix de Saint André bien visible.

Les membres peuvent être pourvus de zébrures.


Aptitudes & Utilisations :

Aujourd’hui, ses aptitudes particulières sont appréciées dans toutes les utilisations modernes. Il excelle dans tous les menus travaux, au maraîchage comme au débardage. Son caractère, sa petite taille en font le compagnon idéal de la randonnée familiale.

Sources : IFCE, Association nationale de race, France Anes et Mulets.

En savoir plus sur : Âne Normand

AN membre SFET Association nationale de race : 

Association de l’Ane normand
c/o Sylvie Cheyrezy
Ferme de la Vallée
50810 BERIGNY

Tel. 06 80 52 90 95

Siège social : Haras du Pin 61310 LE PIN AU HARAS

Site web http://www.ane-normand.fr