Elevage & pâturage mixte

ELEVAGE MIXTE UNE REELLE OPPORTUNITE OU COMMENT DYNAMISER LA FILIERE EQUINE – 1ERDECEMBRE 2017 – LA TOUR DE SAVIGNY

1 INTRODUCTION

Bruno DEHAN – Président du Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait du Rhône

Bruno DEHAN expose la situation actuelle de l’élevage de chevaux de trait dans le département : de 140/180 naissances dans les années 70, on est passé à 90 en 2016. Le nombre d’adhérents du Syndicat est certes stable mais cette stabilité est due à une augmentation du nombre d’utilisateurs. Or il faut des éleveurs pour produire les chevaux demandés par ces utilisateurs !

Ces constats reflètent un affaiblissement national de l’élevage de chevaux de trait avec plus de 1000 juments perdues par an, le nombre d’éleveurs ayant diminué de 30%.

A la recherche de solutions pour redynamiser cet élevage, le Syndicat se lance avec la SFET dans une expérience autour de l’élevage mixte.

Pour aller plus loin :

Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait du Rhône :

http://traitdurhone.fr

https://www.facebook.com/chevauxdetraitdurhone/

Conseil de la filière cheval Auvergne-Rhône-Alpes :

http://www.cheval-auvergne-rhone-alpes.com/fr

Statistiques générales filière équine (naissances, élevage, utilisation) :

http://www.ifce.fr/ifce/connaissances/statistiques-et-donnees/economie-de-la-filiere/

http://www.ifce.fr/wp-content/uploads/2017/11/OESC-Annuaire-ECUS-2017.pdf

Observatoire économique et social Auvergne-Rhône-Alpes :

http://www.cheval-auvergne-rhone-alpes.com/fr_FR/Nos-actions/Reseau-REFErences/Observatoire-Economique-Regional

Colloque pâturage mixte 1 Introduction Bruno Dehan from Equidés & Télé on Vimeo.

2 LES CHEVAUX DE TRAIT DANS LEUR FILIERE – RACES & DEBOUCHES

Magali BOGAERT – Société Française des Equidés de Travail

Magali BOGAERT présente les 25 races d’équidés de travail, leur répartition et leurs utilisations (travail, viande…). Ces équidés représentent ¼ de la population équine nationale et entretiennent 1,5 millions d’hectares de prairie. Les races les plus représentées dans le Rhône sont le trait comtois et le percheron.

La SFET, maison mère des équidés de travail, est l’organisme missionné par le Ministère de l’Agriculture pour proposer une politique globale de l’élevage de chevaux de trait, chevaux de territoire, ânes et mulets, visant à conserver les produits de ces races et à les améliorer en adéquation avec les exigences du marché.

Les principaux outils mis en place par la SFET décrits dans cette présentation sont : le Parcours d’Excellence du Jeune Equidé de Travail, Equidés & Vente, Equidés & Vacances, Equidés & Formation, Equid’Export…

TELECHARGER LE PDF DE LA PRESENTATION

Pour aller plus loin :

Les 25 races d’équidés de travail et leurs utilisations :

http://www.energie-cheval.fr/

La SFET et ses outils :

http://www.sfet.fr

Trait comtois :

http://www.chevalcomtois.com

Percheron :

https://www.percheron-france.org

Les chiffres sur la viande chevaline :

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/filiere-economie/chiffres-cles-sur-les-activites-equines/les-chiffres-sur-la-viande-chevaline.html

Colloque pâturage mixte 2 Présentation filière trait Magali Bogaert from Equidés & Télé on Vimeo.

3 COÛTS ET TECHNIQUES DU PATURAGE MIXTE

Guillaume MATHIEU – Chambres d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine

Guillaume MATHIEU présente les règles de base pour une valorisation optimale de l’herbe grâce au pâturage tournant. L’exposé s’appuie sur le cas pratique du GAEC du Chaudron et son bilan technico-économique. Il s’agit de l’un des deux élevages mixtes ayant été suivis de 2015 à 2017 dans le cadre de l’étude Equi’Pâture.

Quelques constats liés à la mixité du pâturage :

-meilleure gestion des refus

-meilleure gestion du parasitisme

-amélioration de la gestion des risques (manipulation/contention)

-amélioration du couvert végétal (diversité floristique)

-amélioration de l’image de l’agriculture, lien social.

TELECHARGER LE PDF DE LA PRESENTATION

Pour aller plus loin :

Chambres d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine :

http://www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

Equi-pâture (présentation-posters-vidéos) :

http://www.ifce.fr/wp-content/uploads/2017/03/OESC-7-Equipature_presentation_P-Doligez.pdf

http://www.ifce.fr/wp-content/uploads/2017/06/REC_EQUI-PATURE-posters.pdf

https://www.youtube.com/watch?v=MzcaOmLZLC4&list=PLATYrVnX3WHWEpfF2AiuTSF5caNR9LsUj

Généralités sur le pâturage équin (dont fiches techniques equi-pâture) :

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/alimentation/prairies-et-paturage.html

Colloque pâturage mixte 3 Gestion du pâturage Guillaume Mathieu from Equidés & Télé on Vimeo.

4 GESTION DES PATURES & PARASITISME

Docteur Christian MAGE – Consultant santé animale

Le Docteur Christian MAGE rappelle les principes de base de la gestion du parasitisme chez les bovins, ovins et équins.

L’exposé se concentre en particulier sur les strongles digestifs.

Quelques points à retenir :

-excrétion et infestation ne sont pas équivalentes

-l’infestation est liée à l’ingestion de l’herbe (infestation faible avant sevrage)

-l’infestation est liée à la hauteur de l’herbe (infestation faible quand l’herbe pâturée est haute)

-les bovins et les équins s’immunisent (= blocage de la ponte donc de l’excrétion) lors d’une infestation peu importante et prolongée (animaux adultes =  immunisés vs jeunes animaux ou animaux n’ayant jamais été mis en contact avec le parasite = non immunisés)

-les strongles digestifs sont spécifiques, un équidé n’excrète pas les strongles des ruminants s’il les ingère et inversement  (« cul de sac »)

Conséquences pratiques :

-infestation plus forte en fin d’été

-la complémentation des jeunes réduit l’infestation

-mélanger les jeunes non immunisés avec des adultes immunisés réduit l’infestation

-mélanger les espèces réduit l’infestation

-introduire les équidés en fin de pâturage nettoie les parcelles (« aspirateur »)

Attention, il ne suffit pas de mettre une jument avec 20 broutards. Le Docteur Mage présente quelques exemples de combinaisons ovins-équins et bovins-équins.

Le Docteur Mage présente les différentes méthodes de diagnostic (quelle méthode à quel moment). La coproscopie n’est pas toujours suffisante.

La gestion du parasitisme par les pratiques décrites permet de réduire l’utilisation d’ivermectine, donc les coûts, et ainsi réduire la pollution environnementale et l’apparition de résistances liées à cette molécule.

TELECHARGER LE PDF DE LA PRESENTATION

Pour aller plus loin :

Généralités sur les parasites équins :

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/maladies/maladies-parasitaires.html

Généralités sur la gestion du parasitisme chez les équins (dont fiches techniques equi-pâture) :

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/soins-et-prevention/prevention.html

Colloque pâturage mixte 4 Gestion du parasitisme Christian Mage from Equidés & Télé on Vimeo.

5 DEMARCHES SANITAIRES, REGLES ET OBLIGATIONS

Catherine TRILLAUD-GEYL – Institut Français du Cheval et de l’Equitation

Catherine TRILLAUD-GEYL présente les obligations du détenteur d’équidés.

-Identification des équidés : tout équidé doit être identifié au minimum par la pose d’un transpondeur électronique + document unique d’identification (passeport) + enregistrement dans la base SIRE (attribution d’un n°SIRE)

-Déclaration de détenteur/lieu de détention : tout lieu susceptible d’accueillir de façon permanente ou occasionnelle des équidés (le détenteur est responsable de l’ensemble des équidés présents sur le lieu de détention, souvent le détenteur n’est pas le propriétaire)

-Déclaration de vétérinaire sanitaire : pour tout lieu de détention accueillant au moins trois équidés

-Registre d’élevage : pour tous même si un seul équidé est détenu, contient les caractéristiques du lieu de détention, les coordonnées du vétérinaire, les mouvements des animaux et interventions et soins courants vétérinaires

-Feuillet des traitements médicamenteux et exclusion de la consommation humaine : tout traitement médicamenteux pouvant entraîner une exclusion définitive ou temporaire de la consommation humaine doit être notifié dans le passeport de l’équidé, en cas d’absence du feuillet des traitements médicamenteux ou de duplicata du passeport, l’équidé sera automatiquement exclu.

Depuis 2015, l’Ifce procède à des contrôles des lieux de détention. Catherine Trillaud-Geyl présente le bilan des contrôles réalisés en 2017.

TELECHARGER LE PDF DE LA PRESENTATION

Pour aller plus loin :

Identification des équidés :

http://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/sanitaire-detention/identification-des-equides/

Déclaration de détention :

http://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/sanitaire-detention/lieu-de-detention/

Déclaration de vétérinaire sanitaire :

http://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/sanitaire-detention/veterinaire-sanitaire/

Registre d’élevage :

http://www.ifce.fr/ifce/sire-demarches/sanitaire-detention/registre-delevage/

Colloque pâturage mixte 5 Obligations du détenteur d’équidés Catherine Trillaud-Geyl from Equidés & Télé on Vimeo.

6 TEMOIGNAGES

-Jean Luc VIGNON, éleveur de vaches allaitante et percherons

-Jean Claude MAZET, viticulteur et éleveur de vaches allaitantes et trait comtois

-Philippe RABUT, éleveur de volaille, brebis allaitantes et trait comtois

-Michel COUTURIER, éleveur de chevaux de trait comtois

Par coïncidence, les quatre éleveurs qui témoignent sont également étalonniers. Ils présentent leur exploitation, comment ils gèrent la complémentarité entre les deux espèces, les avantages, les débouchés. 

Mixité d’élevage dans le Rhône from Equidés & Télé on Vimeo.

7 PRESENTATION DES DISPOSITIFS D’AIDE ET D’INCITATIONS

Bruno DEHAN – Président du Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait du Rhône

Bruno DEHAN présente le projet du Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Trait du Rhône et de la Société Française des Equidés de Travail, à travers Equi’Export.

En quelques mots :

-Equid’Export met en dépôt une ou plusieurs juments sélectionnées chez un éleveur qui souhaite démarrer/développer un atelier cheval,

-l’éleveur adhère au Syndicat

-l’éleveur s’engage à mettre les juments confiées à la reproduction et à les présenter dans un concours au moins une fois par an,

-l’éleveur est parrainé et conseillé par un autre éleveur du Syndicat,

-l’éleveur devient propriétaire de tous les poulains et  Equid’Export s’engage à les racheter,

-l’éleveur s’engage jusqu’au 31 décembre de l’année suivant la première saillie de la jument, au delà, il peut mettre fin au contrat sur préavis à n’importe quel moment,

-l’éleveur peut, s’il le souhaite, acheter la jument, il peut également ne pas vendre son poulain à Equid’Export mais devra alors payer une pénalité équivalente à la valeur de ce poulain.

TELECHARGER LE PDF DE LA PRESENTATION

Formulaire de candidature

Contrat

Colloque pâturage mixte 7 Présentation dispositif de mise en dépôt Bruno Dehan from Equidés & Télé on Vimeo.