Cavallu Corsu

Origine / zone d’élevage : 

SFET Corse2De tout temps, la Corse a possédé une race de petits chevaux (16 000 têtes en 1910 dont 7850 chevaux et 8160 mules, mulets et juments mulassières).

Le cheval fait partie de la civilisation corse ; il accompagne le Corse dans ses déplacements et est son compagnon indispensable pour le combat : César disposait pour conquérir la Gaule de cohortes d’auxiliaires corses dont 1/10 étaient à cheval, Henri II, dauphin, faisait grand cas de sa compagnie de 200 arquebusiers corses à cheval, les papes depuis le XIe siècle s’étaient attachés les services d’une garde corse, laquelle fut fortement développée sous les Borgia avec quatre compagnies de gens d’armes (cavalerie lourde). Henry IV, de passage à Lyon, se fit présenter une compagnie de cavalerie légère d’un régiment corse. Puis ce fut la conquête de l’île par les Français, malgré la vittoria di u Borgu en 1768 de la cavalerie corse de Pascal Paoli.

Il est admis qu’une souche indo-européenne a évolué en Corse au long des siècles et au gré du milieu, du climat et de l’utilisation. Elle a de plus été soumise à des influences génétiques extérieures dont la principale fut l’apport de sang oriental (principalement barbe) au cours de la période de l’occupation sarrasine à partir du VIIIe siècle.

Il se distingue des autres espèces domestiques. On surnomme les chevaux « paganacce », les païens, les rebelles, au sens de ceux qui ont gardé la noblesse de l’animal sauvage, par opposition aux bêtes de somme et de compagnie.

Reconnaissance : 

La race Cheval Corse a été reconnue en 2012.

Nombre de naissances : 

En 2014 : 6 naissances
En 2013 : 10 naissances
En 2012 : 4 naissances
En 2011 : 1 naissances

Standard :

Taille : 

De 1,30 à 1,52 m.

Robe : 

Noir, noir pangaré, bai dans toutes ses nuances.

Aptitudes & utilisations : 

Utilisé en centre équestre, le cheval corse permet d’avoir une cavalerie de remonte, très polyvalente, rustique et frugale.

Sa vitesse, sa résistance et son caractère lui permettent d’être très performant en sport pour les courses d’endurance.

Compact, très maniable, alliant vivacité et froideur, le cheval corse est adapté au tri de bétail et à la monte western.

Adapté à son territoire, le cheval corse au pied sûr et agile excelle dans la pratique de la randonnée.

Le cheval corse constitue un cheval de selle très adapté pour parcourir les sentiers corses les plus périlleux. Il fut aussi un excellent et réputé cheval d’attelage.

Sources : IFCE, Association nationale de Race, Fédération des Chevaux de Territoire.

En savoir plus sur : Cavallu Corsu

Association nationale de race : Corse

Association national de race du Cheval Corse

Assocciu U Cavallu Corsu

20229 PIAZZOLE

Tel. +33(0)6 58 20 21 69

Site web http://www.chevalcorsesiteofficiel.com/