Cheval Camargue

Origine / zone d’élevage :

SFET CamargueAussi lointaines, aussi méconnues soient les origines du cheval camargue, le milieu que constitue sa terre d’élection accuse des caractères particulièrement marqués : sol, climat, pâture, ont forgé au cours des siècles, une race en laquelle se sont naturellement résorbés les traits d’autres races, incidemment croisées au fil des aléas de l’Histoire.

Les chevaux sont élevés en «manades», en totale liberté et en plein air intégral. C’est un élevage extensif, avec la végétation pauvre des marais qui ne permet pas un gros effectif à l’hectare.

« Une manade est un élevage en liberté de chevaux camargue comprenant au minimum quatre juments reproductrices, stationnées toute l’année dans le berceau de race, sur un territoire comportant deux hectares par UGB, avec un minimum de vingt hectares d’un seul tenant, en propriété ou en location ».

A toute manade correspond un nom et une marque à feu qui sont enregistrés par l’association de race agréée, lorsque la manade est reconnue. La liste des manades reconnues et de leurs marques au feu est tenue à jour et publiée annuellement par l’IFCE sur proposition de la commission du stud-book.

Reconnaissance :

La race cheval de camargue a été reconnue en 1978.

Nombre de naissances :

En 2014 : 595 naissances
En 2013 : 617 naissances
En 2012 : 717 naissances
En 2011 : 721 naissances
En 2010 : 702 naissances

Standard :

© Eric Rousseaux

Taille :

De 1,35 m et 1,50 m.

Robe :

La robe est toujours grise. Bai ou rouan à la naissance, elle s’éclaircit avec l’âge et peut devenir truitée ou mouchetée.

Aptitudes :

Le camargue est un cheval sobre, vif, agile, robuste, très endurant. Il est capable de résister aux longues abstinences comme aux intempéries, et de réaliser de longues étapes.

Utilisations :

S’il demeure le vecteur emblématique des fêtes traditionnelles de sa terre éponyme, le cheval camargue s’affirme avant tout comme le précieux partenaire des gardians pour la conduite et la maîtrise des troupeaux de taureaux sur les vastes espaces d’une terre qui demeure par essence celle du rêve de liberté.

Il est également apte à toutes les disciplines équestres (dressage, attelage, concours complet, saut d’obstacles …), ainsi qu’à l’équitation de loisir et au tourisme équestre.

Sources : IFCE, Association nationale de Race, Fédération des Chevaux de Territoire.

En savoir plus sur : Cheval Camargue

Association nationale de race : AECRC01
Association des Eleveurs de Chevaux de Race Camargue
Parc naturel régional de Camargue
Mas du Pont de Rousty
13200 ARLES

Tel. 04 90 97 19 25

Site web www.aecrc.com